ERYKAH BADU

26 février 1971




the Funky Soul story - Erykah Badu 01

 

Caractéristique de la jeune génération des BAP's (Black African Princess) qui viennent à point pour ressourcer la musique afro-américaine en puisant leur inspiration dans des racines lointaines, Erykah Badu, née le 26 février 1971 à Dallas (Texas - US), est arrivée au bon moment sur le marché du disque pour donner à la culture soul un souffle nouveau, bienvenu en ce tournant de millénaire. Appuyant son exemple sur celui des grandes voix qui se faisaient entendre dans les ghettos d'Amérique une génération auparavant, elle propose une musique fastueuse, espiègle et sensible, à des années lumières des vocalises faciles, des mélodies passe-partout et des ballades mièvres qui ont longtemps tenté d'occuper le terrain du R&B face à l'émergence du rap ; ce faisant, elle montre que le monde de la soul n'est en rien incompatible avec l'univers du hip hop, et que l'avenir du R&B passe davantage par une alliance entre les genres que par un antagonisme stérile entre les écoles.

 

Si elle a attendu l'âge de 25 ans pour dévoiler ses talents, Erykah Badu n'a rien voulu cacher de ses dons multiples en faisant une irruption très remarquée sur le devant de la scène en 1997, avec un album en studio, une tournée triomphale, un recueil enregistré en public, divers rôles au cinéma et à la télévision.

 

Une telle boulimie est à l'image de l'ouverture musicale de cette créatrice universelle qui laisse entre-voir aussi bien la sensualité vocale d'une Billy Holiday que l'énergie rythmique des champions du hip hop, avec un regard prononcé en direction de la soul militante du tournant des années 1970. Cet éclectisme musical est à l'image du brassage culturel qui a nourri cet enfant de Dallas, élevée par une grand-mère soucieuse de prendre le relais d'un père absent et d'une mère occupée à mener à bien sa carrière d'actrice.

 

Confrontée très jeune au monde de la scène pour avoir donné la réplique à sa mère sur les planches du Dallas Theater Center dès l'âge de quatre ans, Erica Wright, de son vrai nom, s'intéresse autant à la peinture, à la danse, à la musique qu'au théâtre. Après avoir grandi au son des succès de Stevie Wonder, de Marvin Gaye et de Chaka Khan, elle se passionne pour le hip hop au point d'animer une émission de radio locale KNON et de se produire dans son quartier sous le nom de MC Apples.

 

A force d'imaginer des rimes, elle s'invente une nouvelle raison sociale à l'aide de l'onomatopée « Badu », africanisant son prénom en Erykah (Kah pouvant s'approcher de l'énergie vitale de l'être humain ou son « soi intérieur » et « ba-du » après son scat-son de jazz préféré.)

 

the Funky Soul story - Erykah Badu 02

 

Le début des années 90 est marqué par son entrée dans une université de Louisiane où elle poursuit son apprentissage théâtral avant d'opter pour une carrière musicale à la veille de l'obtention de son diplôme. Pendant la journée, elle enseigne le théâtre et la danse au South Dallas Cultural Centre et travaille comme serveuse de café. La nuit, elle enregistre et interprète des chansons comme "Appletree", produit par son cousin Robert 'Free' Bradford.

 

Au hasard de leurs rencontres, Erykah et 'Free' font la connaissance d'un premier manager qui leur trouve divers engagements en première partie du groupe Arrested Development et du duo Mobb Deep. En 1994, sa démo de 19 chansons attire l'attention de Kedar Massenburg, de son label Kedar Entertainment et manager D'Angelo.

Kedar les recrute en 1995 sur son label, qui fusionnera finalement avec Motown / Universal.

 

La transition de la scène au studio n'est pas simple, d'autant que 'Free' reste sur le bord du chemin, mais l'album Baduizm, enregistré à Brooklyn avec le bassiste Ron Carter, finit par voir le jour le février 1997, accompagné d'une promotion intense orchestrée par Kedar Massenburg qui voit Erykah et D'Angelo reprendre les rôles de Tammi Terrell et Marvin Gaye d'une reprise de "Your Precious Love" produite pour le film 'High School High (Prof & Rebelle)'.

 

Your Precious Love (with D'Angelo)

 

Doppé par les titres "On & On" et "Next Lifetime" qui s'installent en haut des charts R&B, Baduizm dépasse rapidement la barre des deux millions d'exemplaires vendus. Le New York Times décrit ce premier album comme un chant soul traditionnel, rythmes hip-hop staccato et rythmes jazzy décontractés.

L'album est devenu multi-platine, remportant deux Grammys pour la meilleure performance vocale féminine R&B et le meilleur album R&B.

 

On & On

 

Next Lifetime

 

Pour couronner une année exceptionnelle, parallèlement à la naissance de Seven, le fils qu'elle a eu avec « Dre » Benjamin du duo Outkast, elle enregistre le 1er octobre, dans les studios Sony de la 54ème rue à New York, le disque Live qui la voit reprendre les plus grands hits de Baduizm avec à la clé d'un nouvel album de platine.

 

Pendant ce temps Erykah Badu multiplie les apparitions sur scène et à la télévision (notamment dans la série 'One Life To Live'), remporte une pluie de récompenses et campe une diva du jazz à l'écran dans le film 'Blues Brothers 2000'.

 

 

On la retrouve sur des apparitions musicales aux côtés du groupe de Philadelphie, The Roots ("You Got Me") - un titre qui reçut un Grammy pour la meilleur performance rap d'un duo ou d'un groupe - et du rapper Rahzel ("Southern Gul").

 

You Got Me (with The Roots)

 

Southern Gul (feat. Razhel)

 

Mais à force de repousser l'échéance, elle contribue à faire courir les rumeurs les plus folles auprès de ses fans devenus impatients, auxquelles elle met un point final en publiant en 2000, Mama's Gun porté par le succès de "Bag Lady" et réalisé avec l'aide d'artistes aussi divers que Roy Ayers, son compatriote texan Roy Hargrove, ou encore la chanteuse de soul floridaise Betty Wright.

L'album est également marqué par le début de ses collaborations avec feu J Dilla, qui a produit "Did Not Cha Know" et "Kiss Me On My Neck", et à qui Badu rendra hommage en 2007 avec le titre "Telephone" issu de l'album New Amerykah Part One (4th World War).

Mama's Gun devient disque de platine et domine les charts R&B pendant sept semaines.

 

Bag Lady

 

Bag Lady (Slow It Down tenner bag edit)

 

Did Not Cha Know

 

Kiss Me On My Neck

 

Elle collabore avec le rappeur Guru, sur le projet Jazzmatazz, Vol. 3: Streetsoul, avec le titre "Plenty"

 

Plenty

 

the Funky Soul story - Erykah Badu 15

 

En septembre 2003, sort l'album Worldwide Underground, une session expérimentale d'improvisation atmosphérique, produit, en plus d'Erykah, par bon nombres d'acteurs musicaux/de la musique tels que Dead Prez ou Raphael Saadiq pour ne citer qu'eux. Ce troisième opus est acclamé par la critique pour les chansons "Danger" et "Love of My Life Worldwide", où l'on retrouve Queen Latifah, Bahamadia et Angie Stone.

 

Danger

Love of My Life Worldwide

 

 

Cette même année, elle fonde son association à but non lucratif, B.L.I.N.D. (Beautiful Love Incorporated Non-Profit Development), afin de créer un changement social par le développement économique, artistique et culturel. Elle transforme également le légendaire Forest Theatre, au sud de Dallas, en un quartier général pour des spectacles et des évènements caritatifs. "Quand je suis rentrée chez moi, j'ai vu le mauvais état du bâtiment", explique Erykah. "J'ai senti que c'était mon travail de rétablir la musique là-bas, de reformater le tout et de le réaménager."

 

Parmi les nombreuses réalisations de B.L.I.N.D., il y a eu des cours d'arts, d'artisanat et de danse pour/aux enfants déplacés par l'ouragan Katrina.

 

Elle donne naissance à sa fille Puma Sabti, qu'elle décrit comme un «mini-moi».

 

En 2004, en compagnie de Queen Latifah et Jill Scott, elles fondent Sugar Water, une tournée de festivals d'été.

Les efforts caritatifs d'Erykah permettent d'amasser des centaines de milliers de dollars pour soutenir le fonds de bourses d'études du St. Philips School and Community Center de Dallas.

 

Erykah développe ses compétences de « business-woman » en lançant son propre label, Control FreaQ, en 2005, dont la mission est de "libérer les esclaves et les maîtres d'esclaves" en permettant aux artistes signés de posséder leurs propres masters.

 

Le premier projet de FreaQ est le développement de Jay Electronica, MC / parolier né à la Nouvelle-Orléans. Le label produit également des albums remixés et soutient les projets annexes d'Erykah tels que The Cannabinoids, le groupe qu'elle a fondé avec des DJ, musiciens et batteurs basés à Dallas, une production d'improvisation proche d'un live remix.

 

Au moment où les USA s'engagent pour une guerre contre l'Irak, Erykah compose l'album New Amerykah Part One: 4th World War, qui sort en 2007. Ce quatrième album studio est le premier volet de la série 'New Amerykah' en deux parties ont permis de perpétuer l'esprit du Hip Hop d'Erykah.

 

Le 1er février 2009, Erykah et Jay Electronica annonce la naissance de leur fille : Mars Merkab en direct sur Twitter.

 

Trois ans plus tard, Erykah sort la 2ème partie du projet 'New Amerykah' sous le nom Retour Of The Ankh. Alors que la première partie avait un caractère social et politique, la deuxième partie s'inspire du côté plus romantique et émotif d'Erykah. "Cela me rappelle les émotions de mon premier album, Baduizm", dit-elle. "En fait, les fans purs et durs de Badu vont adorer New Amerykah Part Two : Retour of The Ankh et les nouveaux venus dans le monde de Badu seront curieusement intrigués par la mystique/mysticité et l'authenticité d'un artiste totalement à l'aise dans sa propre peau."

 

Un 3ème volet de 'New Armerykah' aurait du sortir en 2013 mais Erykah Badu continue sa pause sur le devant de la scène et à l'écran.

 

Et après 5 ans d'absence aux yeux du public, elle sort le 27 novembre 2015, son nouveau projet : la mixtape But You Caint Use My Phone enregistrée en 11 jours dans la ville natale d'Erykah. Le nom de cette mixtape vient d'une des phrases de la chanson "Tyrone" sortie en 1997 sur l'album Baduizm.

 

Elle y parle de l'obsession du téléphone moderne et de ses effets, allant de la surchauffe du conduit auditif jusqu'à la décimation de la population d'abeilles.

 

 

> Erykah Badu < (the official Erykah Badu Fansite)

 

 

sources : 
- Encyclopédie du Rhythm & Blues et de la Soul - Sébastien Danchin (éditions Fayard - 2002)
- The official Erykah Badu Fansite

 


1997 / Baduizm

Erykah Badu - Baduizm (1997)

A1. Rimshot (Intro)

A2. On & On

A3. Appletree

A4. Sometimes

A5. Next Lifetime

 

B1. 4 Leaf Clover

B2. No Love

B3. Sometimes

B4. Certainly (Flipped It)

 


2000 / Mama's Gun

Erykah Badu - Mama's Gun (2000)

A1. Penitentiary Philosophy

A2. Didn't Cha Know

A3. My Life

A4. ...& On

 

B1. Cleva

B2. Hey Sugah

B3. Booty

B4. Kiss Me On My Neck

B5. A.D. 2000

 

C1. Orange Moon

C2. In Love With You

C3. Bag Lady

 

D1. Time's A Wastin

D2. Green Eyes


2003 / Worldwide Underground

Erykah Badu - Worldwide Underground (2003)

A1. Intro (World Keeps Turnin')
A2. Bump It (Part 1 & 2)
A3. Back In The Day
A4. I Want You
A5. Woo


B1. The Grind [feat. Dead Prez]
B2. Danger
B3. Think Twice
B4. Love Of My Life Worldwide [feat. Queen Latifah, Angie Stone, Bahamadia]
B5. Outro (World Keeps Turnin')

 


2007 / New Amerykah Part One (4th World War)

Erykah Badu - New Amerykah part.01 (2007)

A1. Amerykahn Promise
A2. The Healer
A3. Me
A4. My People


B1. Soldier
B2. The Cell
B3. Twinkle


C1. Master Teacher
C2. That Hump


D1. Telephone (featuring Questlove)
D2. Honey


2010 / New Amerykah Part Two (Return Of The Ankh)

Erykah Badu - New Amerykah part.2 (2010)

A1 20 Feet Tall
A2 Window Seat
A3 Agitation


B1 Turn Me Away (Get MuNNY)
B2 Gone Baby, Don't Be Long
B3 Umm Hmm


C1 Love
C2 You Loving Me (Session)
C3 Fall In Love (Your Funeral)


D1 Strawberry Incense
D2 Out My Mind, Just In Time


2015 / But You Caint Use My Phone

Erykah Badu - But You Caint Use My Phone (2015)

A1. Caint Use My Phone (Suite)

A2. Hi

A3. Cel U Lar Device

A4. Phone Dow

A5. U Use To Call Me

A6. Mr. Telephone Man

 

B1. U Don't Have To Call

B2. What’s Yo Phone Number / Telephone (Ghost Of Screw Mix)

B3. Dial’Afreaq

B4. I'll Call U Back

B5. Hello


- Films -

  • 1998 : Blues Brothers 2000 de John Landis, dans le rôle de Queen Moussette
  • 1999 : L'Œuvre de Dieu, la part du Diable de Lasse Hallström, dans le rôle de Rose Rose
  • 2006 : House of D de David Duchovny, dans le rôle de Lady Bernadette
  • 2016: The Land de Steven Caple Jr., dans le rôle de Turquoise

- Séries -

 

Elles a aussi tournée dans de nombreuses séries mais très souvent pour un rôle lors d'un seul épisode. Ce n'est qu'à partie de 2015 qu'elle commence à jouer des rôles sur le long terme.

  • 2014/2015: Black Dynamite de Carl Jones, une série d'animation où elle prête sa voix aux personnages de Fatback Taffy, Hoe Crows, Rita Marley, Wolf.

  • 2015: Hand of God de Ben Watkins, dans le rôle de April
the Funky Soul story - Black Dynamite
the Funky Soul story - Hand Of God (2015)


the Funky Soul story - émission The Black Music Live avec Erykah Badu